top of page
  • Photo du rédacteurPeter Barnouw

Tableau d'une exécution

Au Théâtre des Halles Avignon

à 18h45. Réservations : 04 32 76 24 51 ou sur le site theatredeshalles.com

du 7 au 26 Juillet 2023 (relâche 13 et 20)


Compagnie du Jour au Lendemain


Vous entrez dans la salle du Chapitre du Théâtre des Halles. Vous entrez dans une salle peu éclairée, ce ne sont que des espèces de néons, disposés de part et d’autre de la surface scénique.

Une grande toile et des structures en bois complètent le dispositif scénique.

Nous sommes à Venise, vers la fin du 16ème siècle et, en même temps, dans un décor un rien futuriste, voire hors du temps.

Cette pièce est écrite par Howard Baker, auteur anglais, né en 1946. Baker fait partie de toute une génération de jeunes auteurs, peintres, poètes et metteurs en scène qui ont grandement renouvelé le visage de l’expression artistique du Royaume Unie. Il est l’inventeur de la notion du Théâtre de Catastrophe.

La pièce, Tableau d’une Exécution est à la fois une sorte de reconstitution d’un événement historique à l’époque où la Sérénissime était à l’apogée de son pouvoir, que la dénonciation de la discrimination de la femme et de la soumission de l’art au service d’un objectif politique.

De quoi s’agit-il ?

Une femme peintre, Galactia, reçoit une commande des Doges de peindre la victoire de la bataille de Lépante où la flotte vénitienne a battu la flotte turque. Le monde chrétien et européen contre le monde musulman et oriental.

Elle est la peintre la plus douée de Venise mais avec un esprit d’indépendance, peu apprécié des Doges comme de l’Église. Jalousée par ses collègues masculins, elle lutte de toutes ses forces pour imposer ses vue sur la manière de peindre cette bataille.

Toutefois, l’exécution n’est pas du goût des donneurs d’ordre. La grandeur de la République est clairement mise en cause par la partie prise de Galactia, qui veut peindre une bataille sanglante, de corps à corps terribles, de chairs déchirés et des morts par centaines.

Tout le récit est basé sur des bases historiques vraies mais trop long à expliquer dans ce papier.

J’aimerais pouvoir vous faire vivre cette pièce comme moi je l’ai vécu.

J’ai vu du théâtre. J’ai vu des actrices et des acteurs jouer ensemble. J’ai vu une troupe. Une vraie troupe et j’ai vu du vrai théâtre.

Dans une mise en scène impeccable et dans une scénographie aussi impeccable. On le sent lorsque tout roule bien et que les acteurs se donnent à fond, même les seconds rôles ou ceux qui changent le dispositif scénique à vue.

Galactia, la peintre et Carpeta, son amant et peintre aussi sont criant de vérité. Urgentino le Doge joué également avec une justesse absolue de l’homme politique cynique qui ne poursuit qu’un seul but, c’est-à-dire comment garder le pouvoir au détriment des unes et des autres.

Une pièce, écrite sur des bases historiques et tellement contemporaine. Courez-y. Vraiment !


Peter BARNOUW


De Howard Barker

Avec : Maud Narboni (Galactia), Kristof Lorion (amant de Galactia et peintre), Rosalie Comby (Supporta, la fille de Galactia et Rivera, critique), Nicolas Geny (Urgentino le Doge), Pascal Henry (Prodo, ancien combattant, Ostensibile, Cardinal et Lasagna, peintre) et Antoine Laudet (Sufficci, Grand Amiral et frère du Doge, Sordo, peintre, un dignitaire et un prisonnier).

Mise en scène d’Agnès Régolo,

Musique: Guillaume Sorel

La Compagnie Du Jour Au Lendemain est une compagnie de théâtre marseillaise soutenu par le Département des Bouches du Rhône




22 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating

A Propos

12438950_439998056196250_4685327206366182128_n-1.jpg

Nous sommes Fanny Inesta et Jean-Michel Gautier, chroniqueurs indépendants et surtout passionnés de théâtre, d’expositions, et de culture en général. A ce jour, nous créons notre propre site, avec nos coups de coeur et parfois nos coups de griffes… que nous partageons avec vous.

Articles

don.png

Restez informez de nouveaux articles

Merci de vous être abonné!

bottom of page