top of page

Amor Sulfurosa

AVIGNON OFF 2020

Théâtre le Verbe Fou Avignon

Amor Sulfurosa
loupe

Amor Sulfurosa, joué au Verbe Fou, théâtre littéraire, est une divagation littéraire et musicale autour de l’amour et du désir, avec Lionel Damei et Alain Klingler.

Un spectacle original.

Un mélange de textes et chansons très éclectique, de Bashung à Pierre Louÿs, de Jean Schultheis à Chamfort, de Mylène Farmer à Sade, et de nombreux autres. Un choix judicieux, entre auteurs-interprètes contemporains et auteurs des siècles passés, dont nous saluerons le choix. Un spectacle sur la passion, la sensualité, le désir, le sexe

Entre licence et immoralité humour et tendresse, avec une prédominance pour le désir sexuel, mais sans choquer le spectateur et sans vulgarité.

Lionel Damei et Alain Klingler savent nous entraîner, nous emporter sur un rythme enlevé, vivant, dans une belle complicité. Ils nous rappellent que l’amour est un chemin sinueux voire tortueux, et que rares sont ceux qui ne tuent pas par amour, dans le sang ou dans le velours !

Nous citerons cet étonnant et judicieux conseil de Pierre Louÿs dans son Manuel de civilité : si l’on baise à l’Église, mieux vaut ne pas se laver le cul dans le bénitier. Au lieu de nous purifier, cela aggraverait notre pêché !

Les deux compères nous remettent en mémoire cette magnifique chanson de Léo Ferré :

Ton style c’est ton cul c’est ton cul c’est ton cul Ton style c’est ta loi quand je m’y plie salope ! C’est ta plaie c’est mon sang c’est ma cendre à tes clopes Quand la nuit a jeté ses feux et qu’elle meurt Ton style c’est ton cœur c’est ton cœur c’est ton cœur

Dans un tout autre registre, ils nous parlent de cette femme en reconversion amoureuse, toujours désirable, qui signe sur un site de rencontre par Sensuellement vôtre ! Toute une ivresse !

Ou de cette autre femme qui passe avec succès une petite annonce pour dressage sexuel ; une femme qui veut apprendre à une autre la règle de l’objet et comment devenir le sujet de son propre désir. Tout un programme !

Ce spectacle est au total un vibrant plaidoyer, un bel hommage rendu au désir et aux auteurs qui savent écrire le désir, l’essence même de l’homme, selon les termes de Spinoza.

À éviter pour les âmes prudes et chastes, et les moins de seize ans ; esprits libres et libérés, courez voir Amor Sulfurosa !


Fabrice Glockner


Avec : Lionel Damei

et Alain Klingler,

et une belle mise en scène signée Christophe Roussel.

3 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating

A Propos

12438950_439998056196250_4685327206366182128_n-1.jpg

Nous sommes Fanny Inesta et Jean-Michel Gautier, chroniqueurs indépendants et surtout passionnés de théâtre, d’expositions, et de culture en général. A ce jour, nous créons notre propre site, avec nos coups de coeur et parfois nos coups de griffes… que nous partageons avec vous.

Articles

don.png

Restez informez de nouveaux articles

Merci de vous être abonné!

bottom of page