top of page
  • Photo du rédacteurFanny Inesta

La disparition de Josef Mengele

Théâtre du Chêne Noir Avignon

du 29 Juin au 21 Juillet 2024 à 18h



Le texte d'Olivier Guez et l'adaptation de Mikael Chirinian nous entraînent dans un sombre voyage sur l’errance de Josef Mengele",le tristement célèbre médecin, tortionnaire, eugéniste d’Auschwitz.

La pièce débute par le bruit infernal des machines agricoles,enliseuses, moissonneuses-batteuses, ou épandeurs à fumier, Ces machines robustes, increvables, reconnaissables par leur couleur vert pâle. Leur marque ? Mengele ...

Cette pièce nous plonge au plus près de l'un des criminels les plus infâmes de l'histoire.Faisant le tri d’êtres humains pour nourrir ses expériences médicales, ce monstre, l’ange de la mort , a pu compter sur le soutien de sa famille, de ses amis . Des États ont fermé les yeux, des complices ont tendu des mains secourables, laissant ce criminel continuer sa vie sans entrave. Ce réseau de complicité permet à Benoit Giros , de dépeindre l'impunité, marquant chaque étape de la fuite de Mengele avec une précision glaçante, une fuite qui a duré quarante ans , jusqu’à sa mort.

La mise en scène de Benoit Giros est dominée par l'immobilité presque totale du comédien. Mais l’immobilité est également celle du monde qui l’entourait. Aucune chasse à l’homme… Un miroir de notre propre passivité en tant que témoins de cette mécanique infernale. La scène devient un espace inconfortable où le manque d'action se transforme en une accusation muette. L’ absence de réaction, face à l'injustice et l'impunité.

Et puis tout bascule, se bouscule lorsque Rolf vient à la rencontre de son père, cherchant à comprendre et à confronter cet homme qui incarne le mal absolu. Tout devient mouvement, cette quête de vérité, rompt l'immobilité, introduisant une dynamique de confrontation et de questionnement. Rolf Mengele, en interrogeant son père, devient la voix de la conscience collective .Elle nous rappelle que, malgré le confort du silence, le véritable mouvement vers la justice est ce qui donne un sens à notre humanité

Remarquable dans son interprétation Mikael Chirinian incarne avec talent les deux personnages, l’histoire est une science lugubre, cette pièce ponctue le fil historique de notre inhumanité.Il nous met dans une position de témoin qui voit l’histoire broyant ses victimes. Ce sentiment tragique est bouleversant . Une mise en scène parfaite avec un comédien dont le talent est le socle, soutenu par le texte de qualité d’Olivier Cuez. Le théâtre, pour notre bonheur fait cause commune avec l’Histoire et le jeu.


Fanny Inesta


D'Olivier Guez

Adaptation et jeu: Mikael Chirinian

Mise en scène: Benoit Giros


14 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating

A Propos

12438950_439998056196250_4685327206366182128_n-1.jpg

Nous sommes Fanny Inesta et Jean-Michel Gautier, chroniqueurs indépendants et surtout passionnés de théâtre, d’expositions, et de culture en général. A ce jour, nous créons notre propre site, avec nos coups de coeur et parfois nos coups de griffes… que nous partageons avec vous.

Articles

don.png

Restez informez de nouveaux articles

Merci de vous être abonné!

bottom of page