top of page

Gainsbourg confidentiel

AVIGNON OFF 2017

Théâtre du Petit Chien


Un hommage à Gainsbourg très classe

L’ évocation pure d’un personnage et de son époque.

Un décor pour une alternance de récit et de chant. Côté cour, une lampe qui met en valeur un fauteuil et une table basse où trône une bouteille de Whisky, du bourbon. Côté jardin,un micro d’époque et deux musiciens de jazz pour les chansons.

En fond de scène une projection des couvertures de vinyles de Gainsbourg.

Une plongée dans une époque où Boris Vian trônait à Saint Germain en pape du Jazz chantant au Milor l ‘Arsouille et où le jeune Lucien Ginsburg accompagnait Michèle Arnaud. A ce moment là, il va oser chanter ses compositions. Mais bien des années de galère encore avant le succès de l’eurovision avec France Gall. C’est cette période que nous conte ce spectacle millimétré sur Gainsbourg centré sur son disque Gainsbourg confidentiel.

Récit d’une époque où fleurissaient bien des genres artistiques, mais où il était difficile de se frayer un passage même en étant un génie musical. Gainsbourg allait de déception en déception, doutant de plus ne plus.

Jean François Brieu a écrit un texte superbe tant sur le plan de l’écriture que du récit.

Les musiciens David Fabre à la guitare qui signe aussi une belle mise en scène, et Aurélien Maurice à la contre- basse créent un climat musical dans lequel le récit s’insère et prend une dimension à la hauteur du personnage.

Stéphane Roux est bluffant comme acteur, avec une élégance, une allure et comme chanteur avec une voix qui adopte les nuances et les souffles de Gainsbourg.

Ce spectacle est une bouffée d’air frais, une visite à Gainsbourg délicate, pertinente et forte.

Stéphane Roux est une magnifique incarnation du personnage de cette époque sans aucune outrance, tout en points millimétrés, en profondeur, en pudeur, reflétant à merveille ce chanteur plein de doutes à ce moment là. Cet album est le cinquième et il s’éloigne du style rive gauche, il recherche les jeux de mots, les allitérations..mais il n’obtient pas encore le succès. Après il ira vers les musiques afro cubaine et ensuite la pop…

Un spectacle qui obtient un grand succès bien mérité, car tout est parfait.À voir et entendre.


Jean Michel Gautier


d’après le texte de Jean François Brieu

Adaptation: Magoni

avec Stéphane Roux

David Fabre à la guitare

Aurélien Maurice à la contre basse

lumières: Frank Michallet

son: Benoit Pouzol

costumes: Nathalie Zip

photos: Philippe Hanula

4 vues0 commentaire

コメント

5つ星のうち0と評価されています。
まだ評価がありません

評価を追加

A Propos

12438950_439998056196250_4685327206366182128_n-1.jpg

Nous sommes Fanny Inesta et Jean-Michel Gautier, chroniqueurs indépendants et surtout passionnés de théâtre, d’expositions, et de culture en général. A ce jour, nous créons notre propre site, avec nos coups de coeur et parfois nos coups de griffes… que nous partageons avec vous.

Articles

don.png

Restez informez de nouveaux articles

Merci de vous être abonné!

bottom of page