top of page
  • Photo du rédacteurJames Desauvage

Un burnout presque parfait

FESTIVAL OFF AVIGNON 2021

Sham’s théâtre

Un burnout presque parfait !
loupe

Greg rêve d’être comédien. Mais il est confronté à la réalité et sa femme lui demande de trouver un véritable travail.

Après plusieurs entretiens d’embauche infructueux, il apprend à se présenter comme un winner full options, qui sait même transformer ses défauts en qualités. Il décroche chez Goodyear un job de vendeur de pneus par téléphone. Il s’agit surtout de savoir vendre un produit à des gens qui n’en ont pas besoin et qui n’ont pas d’argent pour le payer ! nous explique-t-il, lucidement et cyniquement. Ainsi par exemple des pneus avec lumière LED intégrée !

Greg se passionne pour son métier. Son job finit par faire partie de sa personnalité. Il est super heureux de bosser, fucking aware ! Travailler chez Good Year lui permet de faire une petite blague sympa lors des réveillons de fins d’années !

Open space, brainstorming, feed-back, team, deadline, business lunches (qui se résument le plus souvent à la dégustation d’un simple sandwich !), et autres néologismes et anglicismes font partie de son quotidien.

Il observe le monde de l’entreprise avec lucidité, nous parle des difficultés avec la hiérarchie, de la réunionite, de la manipulation, des petites jalousies avec une belle acuité et un humour salutaire. Il nous fait remarquer que l’ondonne plus de crédit aux gens qui tirent la gueule, on ne les emmerde pas !

Mais la menace du burn out plane sur lui – le burn out qui n’existait pas il y a quarante ans, et a aujourd’hui partiellement pris la place de la dépression.

Nous saluerons l’excellente interprétation de Greg Genart, sa capacité à endosser de multiples rôles de manière très convaincante. Porté par une belle énergie, criant de vérité, il s’inspire de ce qu’il a vécu dans sa vie antérieure de directeur de département dans une boîte informatique, pour nous offrir une satire percutante du monde du travail.

Avec ses mimiques savoureuses, son visage très expressif, ses répliques affûtées pleines d’humour et de légèreté, Greg fait de son one man show une vraie réussite et un spectacle enlevé où l’on sourit, rit beaucoup sans manquer de réfléchir. La mise en scène signée Denis Gayzal est sobre et efficace.

On se dit en sortant du Sham’s que l’on retournera sans doute travailler en jetant un regard différent sur son milieu professionnel… lucide, amusé, critique !

Et peut-être serons-nous victimes d’un burn out qui nous amènera à décider de changer de métier…


Fabrice Glockner


Avec Greg Genart

Mise en scène Denis Gayzal

Attachée de presse Dominique Lhotte

1 vue0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating

A Propos

12438950_439998056196250_4685327206366182128_n-1.jpg

Nous sommes Fanny Inesta et Jean-Michel Gautier, chroniqueurs indépendants et surtout passionnés de théâtre, d’expositions, et de culture en général. A ce jour, nous créons notre propre site, avec nos coups de coeur et parfois nos coups de griffes… que nous partageons avec vous.

Articles

don.png

Restez informez de nouveaux articles

Merci de vous être abonné!

bottom of page