top of page
  • Photo du rédacteurFanny Inesta

Ravage

Théâtre du Rempart

56 rue Rempart St Lazare Avignon

du 3 au 21 juillet 2024 à 10h (relâche les lundis)



photos: F. Inesta




« L amour- propre est un ballon gonflé de vent , dont il sort des tempêtes quand on y fait une piqûre. » A travers cette phrase, Voltaire évoque avec poésie le coeur identitaire de notre pièce.( Clark James)


Ce soir, au Théâtre du Rempart, nous sommes confrontés à l'envie, la colère, l’orgueil, l’avarice, la luxure, la paresse et la gourmandise.Que de tentations nous offrent certains de ces péchés, mais les avons-nous encore tous en tête ? Cette sortie de résidence nous entraîne dans une une tragi-comédie qui nous plonge dans un univers à la fois poignant et loufoque, explorant les sept péchés capitaux à travers le prisme de jeunes adultes et d’un chat.

Ce soir, c’est l’anniversaire d’Emma. Tristan partage son appartement avec Romain, son colocataire paresseux qui passe sa vie, assis nonchalamment sur son canapé. Ils attendent leurs amis pour célébrer cet évènement. A l’extérieur, une tempête s’abat sur la ville. Ils arrivent les uns après les autres, trempés et heureux d’être à l’intérieur, dans cette zone protectrice mais qui progressivement va faire écho à leurs tempêtes intérieures. Et puis, il y a le chat, un personnage à part entière où ses maîtres convaincus de connaître ses pensées, l’oublient un peu et pourtant...

La pièce est un miroir des vices et des vertus, un reflet fidèle de la complexité de l'âme humaine face à des situations extrêmes. En explorer les méandres à travers les péchés capitaux, il fallait y penser et bravo de l’avoir fait !

Une pièce jubilatoire où les performances des comédiens et comédiennes sont à la hauteur de cette descente vertigineuse,chacun incarnant avec justesse et nuance son péché capital. Leur jeu précis et maîtrisé et quelques scènes particulièrement difficiles exigent une grande rigueur et un beau professionnalisme et le pari est réussi.

Le racisme, la place des femmes dans la société, le regard des autres, l’égo, et surtout les réseaux sociaux et leurs followers… La dualité entre tragédie et comédie est maîtrisée de main de maître, on s’interroge et l’on rit aussi beaucoup. Ils nous embarquent grâce à des répliques décochées avec beaucoup de vivacité, les échanges s’enchaînent et se maintiennent sur un rythme frénétique, une énergie quasi démoniaque. Une mise en scène rigoureuse, une direction d’acteurs mettant en valeur chacun des personnages. On sent une réelle complicité entre eux, un enthousiasme de jeu très communicatif et beaucoup de générosité. Il y a la magie des mots, la magie de la musique rythmée de beatmakers, mais aussi la magie des corps qui se livrent à de beaux moments chorégraphiques.

Une pièce moderne, portée par de jeunes comédiens, loin d’être débutants ! Une distribution de haute volée.Ils ont tous un beau parcours et certains sont déjà bien connus pour avoir joué dans des séries à grande audience.

Allez découvrir cette pièce qui dès le matin, va dans l’effervescence du festival, vous mettre de bonne humeur pour la journée !


Fanny Inesta



Ecrit et mise en scène : Clark James

Assistant mise en scène : Alexi Ridgway

Interprèges : Liam Baty, Kevin Benaïs, Clark James, Malyka R. Johany, Victor Lainé, Virgil Leclaire, Garance Teillet

Chorégraphies : Samuel Texier

Musiques : Ake.D

Création et régie lumière : Hugo Lorrain




227 vues1 commentaire

1 Comment

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
Guest
Jun 08
Rated 5 out of 5 stars.

une critique qui nous incite à aller voir cette pièce......😃

Like

A Propos

12438950_439998056196250_4685327206366182128_n-1.jpg

Nous sommes Fanny Inesta et Jean-Michel Gautier, chroniqueurs indépendants et surtout passionnés de théâtre, d’expositions, et de culture en général. A ce jour, nous créons notre propre site, avec nos coups de coeur et parfois nos coups de griffes… que nous partageons avec vous.

Articles

don.png

Restez informez de nouveaux articles

Merci de vous être abonné!

bottom of page