top of page
  • Photo du rédacteurJean-Michel Gautier

Les philosophes en chair et en os : Nietzsche

Théâtre des Halles


le 31 mars 2023

à 20h


Le Théâtre des Halles reçoit Fédéric Pagès une nouvelle fois pour une conférence.

Frédéric Pagès philosophe, auteur, journaliste collaborateur du Canard Enchainé et chroniqueur sur Europe 1.

Dans le cycle « Les philosophes en chair et en os » il nous propose : Nietzsche...

Quel plaisir d’écouter un récit documenté au travers des épisodes de la vie du philosophe au parcours mouvementé. On se souvient bien sur de son « ainsi parlait Zarathoustra » et de son abondante moustache, mais on découvre comment le philosophe est né et a grandi forgeant ses écrits au travers de sa maladie dont il cherchait des apaisement dans des contrées plus chaudes notamment en italie.

On voit comment il débuta en enseignant non pas la philosophie mais la philologie qu’il interrompit à cause des maux qui l’assaillaient.

Ses rencontres furent peu nombreuses mais toutes très fortes, que ce soit avec Wagner ou Lou Andréa Salomé, deux amitiés qui sombreront au bout de quelques années.

Ses écrits furent prolifiques aussi mais n’eurent que peu de succès à l’époque.

Il eut le temps d’ écrire des écrits philologiques en douze volumes avant de passer à la philosophie.

Puis vint sa période Wagnérienne où il se passionna pour le célèbre compositeur et devint un peu antisémite.

Cette passion allait de pair avec son goût pour la musique qu’il pratiquait en composant au piano. Il a proposé sans succès ses œuvres . Et s’est tourné ensuite vers Bizet en adorant Carmen Puis ce fut son amitié pour Lou Andréa Salomé, rare femme à ses côtés.

On découvre un être qui s’oriente vers des pistes diverses de la vie et change aussi brutalement d’orientation, est ce dû à sa santé qui lui fit défaut bien des fois.

Un philosophe très original qui a laissé de nombreuses œuvres qui ne connaitront le succès que bien après sa mort.

Sa vie et son œuvre racontées ainsi sont très agréables et loin d’une forme rébarbative, pour devenir comme une confidence que l’on partage avec plaisir dans l’intimité.

Pour accompagner son intervention, Frédéric Pagés avait choisi un compositeur talentueux , Frédéric Rozenbaum qui avec une guitare synthétisée nous a proposé une musique proche des accords des Pink Floyd et de Frank Zappa, qui allait fort bien avec le récit de la vie de Nietzsche .

Beaucoup d’attention ; une belle écoute Frédéric Pagés a conquis son auditoire, le temps n’existait pas, la philosophie se mélangeait à la vie, dans un discours d’une simplicité absolue.

Très belle idée menée de main de maître, un doux moment dans le merveilleux Théâtre des Halles où l’on a plaisir à venir découvrir des pièces de théâtre.


Jean Michel Gautier


Textes et interprétation. Frédéric Pagès

musicien Richard Rozenbaum

conseiller artistique Pierre jules Billon

une production les amis de Jean Batiste Botul

crédit photo Fanny Inesta

8 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating

A Propos

12438950_439998056196250_4685327206366182128_n-1.jpg

Nous sommes Fanny Inesta et Jean-Michel Gautier, chroniqueurs indépendants et surtout passionnés de théâtre, d’expositions, et de culture en général. A ce jour, nous créons notre propre site, avec nos coups de coeur et parfois nos coups de griffes… que nous partageons avec vous.

Articles

don.png

Restez informez de nouveaux articles

Merci de vous être abonné!

bottom of page