top of page
  • Photo du rédacteurJames Desauvage

Fallacia

FESTIVAL OFF AVIGNON 2021

Au Sham’s Théâtre

Fallacia
loupe

Quel bonheur de savoir que la mitraillette de la COVID n’aura pas eu raison pour une deuxième année consécutive du festival d’Avignon ! Malgré d’évidentes précautions sanitaires à prendre, les comédiens peuvent enfin retrouver le chemin des planches et les spectateurs celui des salles de théâtre.

Quelle joie d’avoir vu Fallacia, un excellent vaudeville dans l’esprit cher à Feydeau, qui sera joué cet été au Festival et de pouvoir vous en parler dès à présent !

Fallacia, c’est tout d’abord un titre, intrigant, d’origine latine !

Le mot rappelle fallacieux, facétieux, voire factice, et l’on n’aurait pas tort d’y songer !

En effet, Fallacia signifie en latin fourberie, artifice, supercherie.

Mensonges, manipulations, adultère, tromperie constituent donc la trame de la pièce

Oui, car Fallacia est un vaudeville des temps modernes

Un décor ? Dépouillé ! Un salon avec un canapé, une table et deux accès à la pièce… bien évidemment !

Quatre personnages qui apparaissent à tour de rôle ?

La femme/infidèle, le mari/cocu, son associé/l’amant de sa femme.

Et un étrange cambrioleur/faux amant qui joue un rôle central ! Celui-ci, malgré ses apparences naïves et fragiles, saura tirer son épingle du jeu si je puis dire

C’est en réalité un SMS de la femme adultère à destination de l’amant, envoyé par erreur au mari, qui met le feu aux poudres : feu vert ! François n’est pas là. Viens me bouffer !

La suite ?

Sur un rythme endiablé, se succèdent des rebondissements, des malentendus, des scènes rocambolesques et drolatiques, des courses-poursuites autour du canapé, pour notre plus grand étonnement et notre plus grande joie.

Morale de l’histoire : chacun peut tromper et être trompé à chaque instant !

Mais une des originalités de la pièce est qu’elle ne se résume pas à l’adultère, loin s’en faut, et qu’il ne s’agit pas du seul objet du délit si je puis dire !

Fallacia en résumé

Un spectacle où l’on rit beaucoup et de bon cœur, entre ironie, vivacité des répliques, imbroglios chers à tout bon vaudeville. C’est drôle, enlevé, virevoltant !

Une mise en scène adroite et subtile, dynamique et rythmée, avec des situations cocasses qui se succèdent sur un rythme effréné.

Des comédiens jeunes et talentueux portés par une belle énergie.

Je ne saurais donc que vous conseiller vivement d’aller voir Fallacia pour son humour, son intelligence, son dynamisme, et finirai à mon tour par une touche latine : Ite missa est !


Fabrice Glockner


Texte : Clémence Baron Mise en scène : Caroline Saule

Distribution : Clémence Baron,

Colin Doucet,

Brieuc Dumont,

Alexis Hubert

et Caroline Saule

Attaché de presse : Dominique Lhotte

3 vues0 commentaire

Σχόλια

Βαθμολογήθηκε με 0 από 5 αστέρια.
Δεν υπάρχουν ακόμη βαθμολογίες

Προσθέστε μια βαθμολογία

A Propos

12438950_439998056196250_4685327206366182128_n-1.jpg

Nous sommes Fanny Inesta et Jean-Michel Gautier, chroniqueurs indépendants et surtout passionnés de théâtre, d’expositions, et de culture en général. A ce jour, nous créons notre propre site, avec nos coups de coeur et parfois nos coups de griffes… que nous partageons avec vous.

Articles

don.png

Restez informez de nouveaux articles

Merci de vous être abonné!

bottom of page