top of page
  • Photo du rédacteurFanny Inesta

Comme il vous plaira

La SCALA 600 Provence Avignon le 3 mai 2023 19h30


Plus une place de libre que ce soit au balcon ou à l’orchestre de la Scala600 Provence . Il est vrai que Shakespeare reste une source inépuisable pour le théâtre d’aujourd’hui. Et les 4 Molières reçus en 2022 n’y sont pas étrangers!A moins que ça ne soit aussi la lumineuse présence de Barbara Schulz! Dans tous les cas, un pari réussi!


On est loin d’Othello où du songe d’une nuit d’été. Comme il vous plaira,c’est une pièce bucolique, loufoque, où comme dans les contes, tout finit bien!


Deux frères en guerre :Olivier a des accents de Caïn, il veut se débarrasser de son frère Orlando à la cour du Duc. Lequel Duc avait recueilli Rosalinde qui aime Célia la fille du Duc comme sa propre sœur. Le Duc se méfiant de Rosalinde, devenue une très jolie jeune fille qui commence à penser à l’amour, veut la bannir. Avec Célia, elles mettent au point leur fuite, les deux jeunes filles. se déguisent, Rosalinde en garçon, Célia en bergère.

Elles vont se retrouver dans une forêt enchantée et vont croiser toute une galerie de personnages, deux chevaliers servants, un bouffon, un sage , un fou et comme se plaisait à dire Shakespeare: «Le monde entier est un théâtre et tous, hommes et femmes n’en sont que les acteurs».

Alors dans cette nature enchanteresse, chacun joue de sa partition, on chante, on philosophe, on folâtre, on gambade avec toujours en point de mire l’amour qui occupe tout.

Si les ressorts sont toujours assez simples , il n’en demeure pas moins que la vivacité et la multiplication des situations décalées forcent le rire et retiennent à tout instant l’attention du public. Dans un contexte classique, tous les dérapages vers la modernité sont permis et le texte respecté sera parfois malmené comme par exemple une erreur de diction entre «braguette au lieu de baguette»...ça ne sera pas la plus fine !

Tout en réalisant des prouesses physiques, les acteurs semblent s’amuser beaucoup sur scène et nous entraînent dans leur tourbillon d’énergie.

Mis en scène par Léna Bréban, elle a su adapter de façon convaincante ce spectacle inouï de modernité . Il faut y voir toute la drôlerie tout au service néanmoins du genre initial. Les chansons pop, musique des sixties qui viennent ponctuer quelques scènes marquantes en font une farce plus qu’épicée. Dans un coin de la scène, un piano discret qui souligne les différentes étapes de la pièce, une guitare, une mandoline, des chants que l’on se surprend à fredonner. Tous les comédiens glissent avec dynamisme et aisance dans des personnages aussi exubérants que surprenants mais que de rires!Ils occupent toute la scène, bondissent, virevoltent, jouent avec le public.

Le texte est résolument moderne, combatif , écologique et féministe, le spectacle riche de lumières, de mouvements et de costumes.

A ce récit qui mêle avec bonheur la critique, la raison, le fantastique et la folie, nous nous abandonnons sans peine tout au plaisir d’une mise en scène éclatante à laquelle vient s’ajouter un talent artistique d’une pluralité stupéfiante partagé entre tous les comédiens.

Un moment de bonheur pour tous, où chacun puisera ce qui lui convient

Un tonnerre d’applaudissements qui s’est terminé dans une standing ovation bien méritée.


Fanny Inesta

Auteur : William Shakespeare

Mise en Scène : Léna Bréban

Distribution : Barbara Schulz, Léna Bréban en alternance avec Rachel Arditi, Lionel Erdogan, Pierre-Alain Leleu, Eric Bougnon, Juliette Mayer-Michalon, Adrien Urso, Adrien Dewitte, et Jean-Paul Bordes. Durée: 1h50


16 vues0 commentaire

Комментарии

Оценка: 0 из 5 звезд.
Еще нет оценок

Добавить рейтинг

A Propos

12438950_439998056196250_4685327206366182128_n-1.jpg

Nous sommes Fanny Inesta et Jean-Michel Gautier, chroniqueurs indépendants et surtout passionnés de théâtre, d’expositions, et de culture en général. A ce jour, nous créons notre propre site, avec nos coups de coeur et parfois nos coups de griffes… que nous partageons avec vous.

Articles

don.png

Restez informez de nouveaux articles

Merci de vous être abonné!

bottom of page