top of page
  • Photo du rédacteurFanny Inesta

Arlequin poli par l'amour

La scala 600

3 rue Pourquery de Boisserin 84000 Avignon

le 5 avril 2024 à 20h



Photos: F. Inesta



Thomas Jolly s’est lancé dans le marivaudage. Pari hautement réussi !


Dans un tourbillon de couleurs éclatantes et de fantaisie exubérante, "Arlequin Poli par l'Amour" s’est enveloppé dans la magie et la folie caractéristiques de Thomas Jolly. Cette œuvre de Marivaux bien que moins connue, a trouvé un fervent admirateur , qui insuffle à cette histoire d'amour et de jalousie autour du personnage d'Arlequin une nouvelle vie sur scène.

Au cœur de cette pièce réside l'histoire classique d'Arlequin, beau mais simple d'esprit, ensorcelé par une fée obsédée mais non réciproquée dans ses sentiments. Cependant, lorsque Arlequin croise le chemin d'une bergère et tombe éperdument amoureux, un vent de changement souffle sur la scène, défiant les manigances de la méchante fée, une femme de pouvoir déterminée à séparer les jeunes amants.

Imaginez avec finalement une économie de moyens, le talent de Thomas Jolly qui nous entraîne dans l’ambiance d’un conte quasi fantastique ! Imaginez des costumes excentriques, des jeux de lumière fascinants, des ampoules qui tels des acrobates descendent du plafond, se croisent, s’entrelacent, des ballons flottants et des canons qui bombardent une pluie de papiers scintillants qui envahissent toute la scène ainsi que la salle! Beaucoup d'entre nous ont retrouvé leur âme d'enfant en essayant d'en attraper...Imaginez la puissance des images, des jeux d’ombres et de lumières, on passe de la pantomime à la danse de la poésie à la musique où se mêlent des airs de rock . Cette pièce est soutenue par une troupe de comédiens qui incarnent avec fougue la jeunesse vibrante. Mais derrière cette jubilation, la pièce ne perd pas de vue son essence, explore les enjeux de pouvoir auxquels la jeunesse est confrontée, révélant sa vulnérabilité sous des dehors apparemment invincibles.

Dans ce marivaudage enjoué se mêlent drôlerie, émotion et esprit. "Arlequin Poli par l'Amour" nous entraîne au delà des limites du conte classique pour résonner avec le public contemporain et en capturer l'essence de leur quête d'amour et d'identité.

Une célébration de la vie, de l'amour et de la lutte pour l'existence, servie avec talent et passion par cette belle, joyeuse, et talentueuse équipe.

La scala 600 était pleine,le public unanime dans un bel enthousiasme,a applaudi longuement. Les sièges étaient occupés aussi bien par des seniors que par des jeunes, ce qui démontre que le spectacle vivant a encore le pouvoir de réunir un large spectre , et cela fait du bien !


Fanny Inesta


Texte: Marivaux

Mise en scène: Thomas Jolly

Création lumière: Thomas Jolly et Jean-François Lelong

Création costume: Jane Avezou

Régie, son et plateau : Mathieu Ponchelle

Assistanat à la mise en scène: Charline Porrone


Avec: Pierre Berthe, Rémi Dessenoix, Clémence Solignac, Romain Tamisier, Ophélie Trichard






280 vues3 commentaires

3 Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
boissonnetnadine
Apr 06
Rated 5 out of 5 stars.

J'ai aimé, dans ton article, tout ce qui peut nous donner envie d'aller voir ce spectacle et regret de ne pas y avoir été. Chatoiement et couleur de joie, mouvements prestes et mixité du public et encore tant de vibrations que tu nous a livrées.

Like
Guest
Apr 06
Replying to

Merci beaucoup. Heureuse de t avoir donné envie d y aller

Like

Guest
Apr 06

Personnellement je n'apprécie pas Marivaux, La pièce est enlevée cela est sur, cette critique est fort belle et donne une belle vision du spectacle.

Like

A Propos

12438950_439998056196250_4685327206366182128_n-1.jpg

Nous sommes Fanny Inesta et Jean-Michel Gautier, chroniqueurs indépendants et surtout passionnés de théâtre, d’expositions, et de culture en général. A ce jour, nous créons notre propre site, avec nos coups de coeur et parfois nos coups de griffes… que nous partageons avec vous.

Articles

don.png

Restez informez de nouveaux articles

Merci de vous être abonné!

bottom of page