top of page
  • Photo du rédacteurJean-Michel Gautier

Acting

au Théâtre du Rempart

le 2 avril 2023


Dans une cellule de prison, deux détenus Gepetto, un petit escroc et Horace personnage mystérieux, muet sont rejoints par Robert, acteur et metteur en scène condamné pour meurtre.

Gepetto est subjugué par le métier d’acteur et ses supposées paillettes, il pense pouvoir faire carrière.

Robert veut bien le former mais ce sera au travers de Stanislaski et de Shakespeare. La cellule devient peu à peu une scène de théâtre où le comédien dévoile tous ses secrets d’acteur, il veut le transformer et faire de lui le plus grand interprète.

Dans ce lieu fermé et exigu Robert va former pas à pas Gepetto. Il va partir d’un individu à mille lieux du comédien pour le faire exploser dans cette nouvelle recherche humaine.

Durringer par cette pièce veut affirmer que le métier d’ acteur est un métier qui demande une formation longue et difficile, loin des gens qui s’affichent sur internet ou dans des émissions de télévision sans aucune culture.

Beau pari que l’on suit peu à peu, dans la difficulté de la formation menée avec beaucoup d’exigences.

Ange Paganucci est un magnifique Gepetto, tout en gouaille qui se plie aux exigences du metteur en scène, qui part de son incurie vers une fonction qui demande un travail compliqué et parfois fastidieux. C’est la mise en avant de la formation de l’être et de sa culture. .

Stefo Linard lui aussi remplit le rôle du metteur en scène à merveille avec une haute idée du comédien s’appuyant sur Grotowski et Shakespeare. Il a un réelle présence, un aplomb qui fait d’ailleurs que le jeune délinquant est sous son emprise, il accepte car il comprend que là est son issue.

Albert Lerda est touchant dans son rôle d’Horace le muet, belle performance. Sans un mot il occupe une réelle place, il existe.

Sa mise en scène dépouillée ne laisse filtrer que l’essentiel, mettant en valeur le travail théâtral centre de la pièce.

Le Théâtre du Rempart était plein pour la troisième représentation et le public conquis a applaudi longuement.


Jean Michel Gautier


de Xavier Durringer

avec Albert Lerda

Stefo Linard

Ange Paganucci

mise en scène Albert Lerda

17 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating

A Propos

12438950_439998056196250_4685327206366182128_n-1.jpg

Nous sommes Fanny Inesta et Jean-Michel Gautier, chroniqueurs indépendants et surtout passionnés de théâtre, d’expositions, et de culture en général. A ce jour, nous créons notre propre site, avec nos coups de coeur et parfois nos coups de griffes… que nous partageons avec vous.

Articles

don.png

Restez informez de nouveaux articles

Merci de vous être abonné!

bottom of page