top of page
  • Photo du rédacteurJoshua Laffont-Cohen

Zembla et les 3 soeurs

Théâtre de l'Oriflamme Avignon

du 3 au 21 Juillet 2024 à 13H (relache les 8 et 15)


Crédit photos : Fanny masson 


Une cohabitation originale ! 

« Tu as la vie belle » lance Suzon à sa sœur handicapée ! Le ton est donné. C’est l’histoire de trois sœurs, de trois chemins différents. Ces trois sœurs ont évolué différemment chacune à sa manière. Suzon est une ancienne prof engagée, jalouse, qui souhaite dépouiller sa sœur Lilly, une ancienne danseuse devenue handicapée. 

Anne, la troisième sœur, a été assistante dentaire mais fragile, a fini par vriller. 

Comment supporter l’autre et sa différence ? Telle est l’une des questions de cette pièce ! Mais d’autres questions demeurent : quelle est la place de la sincérité et de l’honnêteté dans la vie ?

Suzon, engagée pour la cause des migrants, leur offre des repas. Elle fait la connaissance de Zembla, un jeune migrant très sexy, qu’elle installe chez elle. Elle l’impose à ses deux autres sœurs. Zembla devient alors le révélateur de chacune d’entre elles. Il apparaît très tôt comme un migrant qui cherche à s’intégrer en les aidant. A son contact, chaque sœur va se transformer. Ces sœurs malgré elles vont être éblouies par la jeunesse et l’exotisme de Zembla. 

L’auteur arrive à nous faire entrer merveilleusement dans la bulle de chaque sœur ! Entre conte et théâtre, son écriture est à la fois piquante et authentique. Entre humour et tendresse, autodérision et cruauté, ce texte joue sur la sincérité et le stratagème. Chaque personnage se met à raconter des histoires pour survivre. 

Puisque l’étranger Zembla surgit de nulle part et qu’il s’installe rapidement dans un cadre sororal tendu, ce texte nous interroge sur la définition même de l’étranger et sur la notion d’étrangeté. Ce migrant qui apparaît tel un deus ex machina, est-il réellement étranger à la situation, à soi-même et aux autres? 

Les sœurs ne sont-elles pas étrangères à elles-mêmes ? Suffit-il de naître dans un pays étranger pour se sentir étranger ? Anne est étrangère aux autres par sa fragilité mentale. Suzon est étrangère par sa jalousie, son désir de vengeance. 

Lilly est étrangère par son handicap et son mutisme. Et Zembla ? 

Sur un air de Barbara, Suzon fredonne une petite cantate que chacun joue seul et maladroitement. Zembla va réussir à réunir ces trois sœurs dans une étrange atmosphère. Elles resteront trois sœurs grâce à lui. Le chiffre trois symbolisant l’équilibre, le trio fonctionnera jusqu’à la fin ! L’auteur décrit la sororité comme un miroir de l’existence, à la fois étouffante et solidaire, dangereuse et terriblement humaine. A voir absolument ! 



Joshua Lafont-Cohenfa


De Christophe Guichet

Avec: Claire Cafaro, Yacouba Conde, Chantal Lavallée, Désirée Olmi

Chorégraphe: Léa Connegan

Création lumière: Sara Cornu

Metteur en scène: Christophe Guichet

Compositeur: rice: Tom Lemann

Régisseur.se : Benjamin Renault

27 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating

A Propos

12438950_439998056196250_4685327206366182128_n-1.jpg

Nous sommes Fanny Inesta et Jean-Michel Gautier, chroniqueurs indépendants et surtout passionnés de théâtre, d’expositions, et de culture en général. A ce jour, nous créons notre propre site, avec nos coups de coeur et parfois nos coups de griffes… que nous partageons avec vous.

Articles

don.png

Restez informez de nouveaux articles

Merci de vous être abonné!

bottom of page