top of page
  • Photo du rédacteurJean-Michel Gautier

Voyage en ascenseur

Théâtre Actuel

80 rue Guillaume Puy

à 17h05

relâches les 19 et 26 juillet 2019


Un de ces voyages qu'on ne trouve pas dans une agence . Un voyage dont on sort différent

Nous sommes un vendredi en fin de journée, les employés ont quitté les lieux et dans le dernier ascenseur la femme du patron, Juliette, se retrouve avec Moctawamba, un technicien de surface .

Mais l'engin se bloque au deuxième sous sol et n'avance plus, ne répond à aucune sollicitation, même le système de sécurité à pris le large, plus personne ne réplique.

Dans cet univers clos, étanche est flippant ; quand on est coincé à l'intérieur, comment faire pour en sortir surtout le temps d'un week- end en entreprise, quand tout le personnel a déserté.

Une solution ne pas prendre cet outil ce jour là, si c'est possible. Si vous ne pouvez faire autrement alors c'est la grande aventure qui peut s'ouvrir à vous.

Alors il va falloir faire face...elle dispose de peu de moyens, elle est peureuse, hystérique, angoissée...peu habituée à être confrontée à des problèmes. Elle panique tout de suite.

Lui l'africain est habitué à se confronter à des difficultés, c'est son quotidien. Sans parler qu'en Afrique, les obstacles c'est aussi une réalité, l'eau, la chaleur, l'absence de nourriture il sait faire face...

D'entrée de jeu, une fois ses cris passés, c'est lui qui prend la main , mais autrement, il ne s'agit pas de se battre contre on en sait quoi mais de construire un présent , de vaincre les problèmes réels les uns après les autres, la soif, le sommeil, la faim...

Faire fuir les peurs, apprivoiser l'obscurité, enfin, ce qui est une gêne.

Grandes leçons que reçoit la femme du patron, grande leçon d'humanité, d'humilité d'amour entre les peuples, de respect mutuel aussi...

Lui qui n'est ni griot, ni guérisseur, lui l'africain de base, va simplement donner un bel enseignement à cette femme qui va devenir autre.

Sophie Forte aime les voyages, ses pièces sont issues chaque fois ou presque de la rencontre avec un peuple, avec des hommes.

Ici c'est l'Afrique rencontrée dans un ascenseur, c'est plus simple et plus facile.


Sophie forte a écrit une super pièce, Anne Bourgeois a fait une mise en scène des plus réalistes..elle a du connaître la situation, c'est si vrai..

Corinne Crouzet, dans le rôle de la femme du patron, une grand bravo, est saisissante de vérité, de justesse... quand à Modeste Dela Nzapassara il est prodigieux. Quelle délicatesse, quelle intelligence, un bien bel africain, un cœur énorme.


Jean Michel Gautier


De Sophie Forte

mise en scène Anne Bourgeois

avec Modeste dela Nzapassara et Corinne Touzet

décors : Jean Michel Adam

lumière Denis Schlepp

costumes Virginie H

musique François Peyrony

images Léonard

2 vues0 commentaire

Comentarios

Obtuvo 0 de 5 estrellas.
Aún no hay calificaciones

Agrega una calificación

A Propos

12438950_439998056196250_4685327206366182128_n-1.jpg

Nous sommes Fanny Inesta et Jean-Michel Gautier, chroniqueurs indépendants et surtout passionnés de théâtre, d’expositions, et de culture en général. A ce jour, nous créons notre propre site, avec nos coups de coeur et parfois nos coups de griffes… que nous partageons avec vous.

Articles

don.png

Restez informez de nouveaux articles

Merci de vous être abonné!

bottom of page