top of page
  • Photo du rédacteurJean-Michel Gautier

Une merveilleuse histoire de sexe dégueulasse.

Dernière mise à jour : 15 mai 2023

Avignon Reine Blanche

le 13 mai 2023

et Festival d’avignon 2023

du 1 au 25 juillet


D’entrée de jeu et dans le titre nous sommes prévenus : l’opposition des mots « merveilleuse et dégueulasse » nous situe le propos, c’est sous la ceinture que cela se passe et en rêve en prime, enfin pas vraiment mais quand même.

Ils ont la cinquantaine, ne croient plus en l’amour, ni en rien d’autre d’ailleurs. Par contre ils sont en quête de relations sexuelles rapides efficaces, faut aller vite au vif du sujet. Alors ils se noient dans les sites de rencontres pour hommes où ils espèrent trouver leur salut, enfin le type qui leur convient pour leur vie sexuelle. Tout est décrit, là dedans, on ne peut pas se tromper et pourtant ils sont toujours déçus constatant l’écart entre l’annonce et la réalité car tous les utilisateurs ont le même comportement, ils mentent sur leur âge , leur apparence, ils mentent sur tout, rien n’est utilisable...C’est le grand marché de la frime, de la tromperie sur la marchandise alors ils s’envoient tout à la figure, se reprochant l’un et l’autre de mentir, mais que faire ...ils sont piégés par eux- mêmes?

Ils ne veulent pas de sentiments, car là aussi ils ont eu leur dose de tromperie et d’illusions, alors dans leur univers « de merde » ils ne savent plus où se tourner. C’est une planète glauque sans perspective, ils sont voués à l’échec car leur monde de référence est une vaste farce faite de clinquant et de mensonges.

Alors ils poursuivent leurs recherches , leurs rencontres et c’est toujours la Bérézina.

Une scène comme un dohyo de sumo à l’intérieur duquel tout se passe et dont il ne faut pas être exclu. Ils tournent à le recherche de la faille, de la possibilité d’obtenir ce qu’ils cherchent ….illusoire espoir. Qui poussera l’autre hors des limites ?

Un univers désolant, des relations pleines de codes, que faire ?

Ils sont là pétris de certitudes et pourtant ils n’arrivent à rien, même pas à jouir malgré tous les subterfuges qu’il empilent comme des perles sur un collier. Leur postulat de départ « pas d’amour » n’est il pas dépassé ?

Ils sont comme deux coquilles vides flottant dans une bassine d ‘eau, ils ne peuvent que se cogner, rien produire. Leur avenir est ainsi, fait de chocs et de fracas .

Alors dans cette situation un peu déprimante, on ne voit pas l’issue, en tout cas ce ne sera pas une merveilleuse histoire de sexe car les dés sont pipés…

Les deux acteurs Pierre Notte et Benoit Giros sont excellents dans leur faiblesses, leur quête maladive, leur fragilité. Benoit Giros signe une mise en scène comme une mise en abîme, dans son dispositif de sumotori. C’est efficace, bourré d’humour et pourtant dieu sait que c’est triste à crever.

La compagnie était en résidence de. création au Théatre Avignon -Reine Blanche


Jean Michel Gautier

De Pierre Notte

Avec Pierre Notte et Benoit Giros

Mise en scène. Benoit Giros

Musiques Pierre Notte

Costumes Sarah Leterrier






64 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating

A Propos

12438950_439998056196250_4685327206366182128_n-1.jpg

Nous sommes Fanny Inesta et Jean-Michel Gautier, chroniqueurs indépendants et surtout passionnés de théâtre, d’expositions, et de culture en général. A ce jour, nous créons notre propre site, avec nos coups de coeur et parfois nos coups de griffes… que nous partageons avec vous.

Articles

don.png

Restez informez de nouveaux articles

Merci de vous être abonné!

bottom of page