top of page
  • Photo du rédacteurJean-Michel Gautier

Une Maison de poupée

Théâtre de L'Oulle

18 place Crillon

à 15h10 en 2019


Une maison de poupée, pièce à scandale, Une mise en abîme de la condition féminine

Nous sommes dans un intérieur avant les fêtes de Noël, un couple est en scène, elle très volubile et dynamique, elle a une joie de vivre qui n'envahit pas son époux. Lui il est beaucoup plus calme, un peu éteint. Il vient d'avoir une grosse nomination, la direction d'une banque. L'argent ne coule pas encore à flot , mais le mari veille , veille sur sa femme qui semble un brin dépensière.

On apprend qu'elle a eu besoin d'argent pour sauver son mari il y a quelques temps, quand il était gravement malade . Elle a fait face. Elle a commis un faux en écriture à la banque. L'employé veut la faire chanter, puis se rétracte. A ce moment là elle décide de partir de sa maison pour un temps. Elle veut connaître la vie. Car chez ses parents, puis avec son mari elle a toujours été protégée, pire, considérée comme un petit rien, son mari l'appelant son alouette et son petit écureuil...belles images.

La personne qui a inspiré Ibsen sera hospitalisée en asile psychiatrique par son mari, c'est dire la condition de la femme à cette époque.

La pièce sera jugée scandaleuse au XIX° siècle, considérant qu'il y avait atteinte aux lois du mariage.

Les choses ont bien évolué et on glisse vers un fin plus conforme à la vie actuelle.

Le metteur en scène a resserré la pièce dans cette maison feutrée, deux baies vitrées mais peu de choses à l'intérieur, elles sont comme une filtration avec l'extérieur.

L'arbre de noël, la neige situent la pièce dans le temps.

Les acteurs sont excellents. Philippe Calvario est un mari très prévenant , mais un tantinet étouffant pour sa femme, il la dénigre gentiment mais avec conviction.

Florence le Corre est une Nora magnifique. Elle est enjouée, vive, au bagout ininterrompu, au dynamisme puissant, elle est capable de renverser les montagnes.

Philippe Person et Natalie Lucas sont très bons aussi dans leurs rôles respectifs.

Une jolie pièce très agréable, une belle dénonciation aussi.


Jean Michel Gautier


de Henrik Ibsen

mise en scène et adaptation Philippe Person

Avec Florence le Corre,Natalie Lucas

Philippe Calvario et Philippe Person

2 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating

A Propos

12438950_439998056196250_4685327206366182128_n-1.jpg

Nous sommes Fanny Inesta et Jean-Michel Gautier, chroniqueurs indépendants et surtout passionnés de théâtre, d’expositions, et de culture en général. A ce jour, nous créons notre propre site, avec nos coups de coeur et parfois nos coups de griffes… que nous partageons avec vous.

Articles

don.png

Restez informez de nouveaux articles

Merci de vous être abonné!

bottom of page