top of page
  • Photo du rédacteurPeter Barnouw

Musique Baroque à Avignon

SAMEDI 14 OCTOBRE – 20 h THÉÂTRE DU CHÊNE NOIR

VICTOR JULIEN-LAFERRIÈRE-VIOLONCELLE ET JUSTIN TAYLOR-CLAVECIN




Ce qui est bien pendant la Semaine Italienne à Avignon, est que nous avons la chance de pouvoir assister à de nombreuses manifestations culturelles, soit directement importées de chez nos voisins italiens ou alors des interprétations d’œuvres d’origine italienne.

Ainsi l’association Musique Baroque en Avignon a eu la riche idée de mettre en lumière la musique baroque italienne en présentant, en co-réalisation avec le Théâtre du Chêne Noir et l’Opéra Grand Avignon, avec le soutien de Petit Palais Diffusion, un superbe concert au Chêne Noir samedi 14 octobre dernier.

Des œuvres de Vivaldi, de Francesco Geminiani, de Benedetto Marcello et de Bach.

Mais ce qui était intéressant et enrichissant fût l’exécution de ces œuvres par un duo clavecin et violoncelle.

Justin Taylor, au clavecin et Victor Julien-Laferrière au violoncelle ; deux jeunes solistes mais déjà passablement aguerris.

Justin Taylor est déjà une vieille connaissance pour Musique Baroque en Avignon. Il a été accueilli en avril 2018 et en juin de cette année.

En 2015, cet encore jeune homme a remporté le Premier Prix du Concours international Musica Antiqua de Bruges, ainsi que le prix du public et deux prix spéciaux et en 2017 il a été nommé aux Victoires de la Musique dans la catégorie Révélation soliste instrumental.

Une carrière remarquable s’ouvre pour lui avec des concerts dans le monde entier, la création d’un ensemble : Le Consort ; des enregistrements, etc. etc.

Victor Julien-Laferrière est du même acabit, si j’ose dire. Lauréat du Concours Reine Elisabeth à Bruxelles en 2017, il est considéré comme l’un des talents les plus sûrs de la jeune génération des violoncellistes français (Diapason, nov. 2019).

Il est souvent soliste invité par les grands orchestres symphoniques : Amsterdam, Rotterdam, La Haye, Radio France, Paris, Bruxelles, Tokyo, etc., etc.

Le clavecin, comme le soulignait Justin Taylor, a souvent été considéré comme un instrument d’accompagnement, un peu lointain, un peu aérien en quelque sorte, tandis que les cordes ou les instruments à vent comme le hautbois, tenaient le devant de la scène baroque.

Or, dans les interprétations que nous avons pu entendre ce soir-là, le clavecin était un partenaire à part entière. Pas seulement pour donner un rythme ou pour souligner le violoncelle dans ses évolutions musicales mais prenant aussi sa place, voire la place principale aux moments propice.

Ce qui était réjouissant pour le public était la réelle complicité entre les deux solistes. À aucun moment l’un avait l’air de prendre le dessus. Ils s’écoutaient et l’on pouvait ressentir cette osmose qui fait que plus tard, on en parle encore.

Le programme était composé de la Sonate en la mineur, opus 5 n°6 en trois mouvements de Francesco Geminiani (1687-1762), élève de Scarlatti, suivi de deux œuvres de Benedetto Marcello (1686-1739), l’Adagio BWV 974(transcription de Bach pour clavecin d’après un concerto pour hautbois de Marcello) et de la Sonate en sol mineur, opus 2 n° 6 en 3 mouvements.

Ensuite nous avons pu écouter la Sonate en do majeur, opus 5 n° 3 de Francesco Geminiani, suivi de la Sonate en si bémol, opus 5 n° 6 en quatre mouvements, d’Antonio Vivaldi (1678-1741).

Johann Sebastian Bach (1685-1750) était également à l’honneur avec son Concerto BWV 972, d’après l’Estro Armonico de Vivaldi, une transcription pour clavecin seul en trois mouvements.

Vivaldi clôturait ce concert avec la Sonate en mi mineur, opus 5 n° 5, RV 40 en quatre mouvements.

Bien sûr, toute cette énumération semble un peu excessive mais est, en même temps, importante pour monter la richesse musicale de l’époque baroque qui ne se limitait pas exclusivement aux compositeurs mentionnés dans cet article.

La France et l’Angleterre connaissait de nombreux instrumentistes et compositeurs de valeur mais c’était les débuts de la Semaine Italienne à Avignon et donc…

En tout cas, ces quelques heures passées avec Victor Julien-Laferrière et Justin Taylor, furent riches en émotions musicales et avec un public enthousiaste dans une salle largement remplie.

Prochain concert de Musique Baroque en Avignon le samedi 11 novembre à 17h à l’Auditorium de la Collection Lambert. Avec Zachary Wilder-Ténor, l’Ensemble La Chimera sous la direction musicale d’Eduardo Eguëz, luth.

Au programme John Dowland : Lacrimae and songs.

En co-réalisation avec l’Opéra Grand Avignon


Peter Barnouw



Avec :VICTOR JULIEN-LAFERRIÈRE-VIOLONCELLE ET JUSTIN TAYLOR-CLAVECIN



5 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating

A Propos

12438950_439998056196250_4685327206366182128_n-1.jpg

Nous sommes Fanny Inesta et Jean-Michel Gautier, chroniqueurs indépendants et surtout passionnés de théâtre, d’expositions, et de culture en général. A ce jour, nous créons notre propre site, avec nos coups de coeur et parfois nos coups de griffes… que nous partageons avec vous.

Articles

don.png

Restez informez de nouveaux articles

Merci de vous être abonné!

bottom of page