top of page

Le CV de Dieu

à 20h45 du 6 au 29 Juillet

Festival OFF Avignon 2017

Théâtre Actuel

Quand Dieu veut du travail pour tromper son ennui ou les dessous de la création.

C’est assez invraisemblable, mais c’est drôlement culotté: imaginez un peu Dieu a fini la création, les soucis avec son fils…alors il s’ennuie car l’éternité c’est long. Il a alors une idée lumineuse, aller sur terre chercher du travail. Pour ce faire il ne prend pas un passe droit, non il fait son CV, sa lettre de motivation et effectue un entretien d’embauche. Convoqué ,il se rend dans l’entreprise avec un diable pour porter son imposant cv. Il va tomber sur un DRH un peu impressionné au début mais qui rapidement prend le contrôle et demande des comptes à Dieu sur sa gestion du monde.

C’est hilarant…Dieu interprété par Jean François Balmer a beaucoup de prestance mais aussi d’humanité, il est presque homme mis à part qu’il crie « au non de moi »… On revient sur bien des épisodes de la création et son regard est piquant, acerbe, il reconnaît ses erreurs notamment les cyclones, pourquoi les avoir crées, les épidémies aussi. Il parle de son fils dont il n’a pas apprécié l’action, le traitant d’incapable et d’alcoolique. Il est en fait bien seul.

C’est quand même bien un Dieu, bien vivant, en chair et en os, un dieu un peu comme nous dans la peau d’un Balmer étonnant, avec une hauteur de vue, aucune suffisance, mais c’est un besogneux qui aime le travail bien fait.

Face à lui Benureau campe un DRH dans toute sa splendeur, cherchant à faire chuter l’autre. Chaque fois qu’il est acculé, il tire ses question pièges de sa poche pour déstabiliser le candidat. Mais il n’en oublie pas qu’il va prendre sa retraite et entrevoit avec Dieu peut être la possibilité de mener une autre vie.

Jean Louis Fournier, l’auteur est un vrai pince sans rire, il fait de l’humour comme s’il allait chercher son pain, c’est frais, décalé, étonnant… C’est lui qui réalisera pour la télévision « la minute nécessaire de monsieur Cyclopède » avec Desproge…cela présente bien le personnage.

Alors avec un texte pareil et des acteurs de cet acabit tout ne pouvait que réussir avec la mise en scène somptueuse de Françoise Petit.

On monte tout droit au paradis dans une explosion de rires, pas besoin de passer par le purgatoire.

C’est plein il faut réserver.


Jean Michel Gautier


de Jean Louis Fournier

mise en scène de Françoise Petit

avec Jean François Balmer

et Didier Bénureau

1 vue0 commentaire

Komentarze

Oceniono na 0 z 5 gwiazdek.
Nie ma jeszcze ocen

Oceń

A Propos

12438950_439998056196250_4685327206366182128_n-1.jpg

Nous sommes Fanny Inesta et Jean-Michel Gautier, chroniqueurs indépendants et surtout passionnés de théâtre, d’expositions, et de culture en général. A ce jour, nous créons notre propre site, avec nos coups de coeur et parfois nos coups de griffes… que nous partageons avec vous.

Articles

don.png

Restez informez de nouveaux articles

Merci de vous être abonné!

bottom of page