top of page
  • Photo du rédacteurFanny Inesta

Je préfère qu'on reste amis

Théâtre de l'Optimist

Rue Guillaume Puy Avignon

Le 9 mai 2024 à 19h30


Je Préfère Qu'on Reste Amis Revu par Grégoire Aubert et Stéphanie Fresse


Ce soir, dans le bel écrin du théâtre de l’Optimist, la pièce écrite à l'origine par Laurent Ruquier, prend vie d'une manière tout à fait nouvelle. Nous découvrons une alchimie parfaite entre Grégoire Aubert et Stéphanie Fresse qui nous livrent une interprétation sans faille.

Claudine, dite Clo-Clo, fleuriste timide et réservée face à ses sentiments, décide courageusement enfin au bout de cinq années, d’exprimer sa flamme à Valentin son meilleur ami. Mais ses espoirs d'une déclaration d'amour en retour sont rapidement écrasés lorsque Valentin lui répond avec cette phrase terrible qu’elle ne veut pas entendre : "Je préfère qu'on reste amis". Claudine, déterminée décide de le conquérir. Mais, peu à peu se dévoilent les tourments intérieurs de Valentin, révélant une vie personnelle bien plus compliquée que ce que l'on aurait pu imaginer. Derrière l'apparente légèreté de la comédie se cachent une réflexion sur la complexité des relations humaines et celle de la mince frontière entre l’ amour et l’ amitié.

Une pièce audacieuse qui jongle avec d’excellents jeux de mots, un humour sarcastique et mordant,des dialogues vifs et percutants , des situations pleines de rebondissements où rires et émotions sont au rendez-vous. Des répliques qui suscitent de nombreux éclats de rire dans le public. La dynamique irrésistible entre ce duo vif et brillant donne aux dialogues une authenticité rafraîchissante.

Il convient de souligner l'ingéniosité de Grégoire Aubert dans la mise en scène. Les choix créatifs, qu'il s'agisse de la scénographie ou des transitions fluides entre les scènes, donne l'impression que cette comédie romantique est la leur, comme s'ils avaient écrit la pièce eux-mêmes. Stéphanie Fresse transmet toute la gamme d'émotions, de l'espoir à la déception, avec une belle justesse. Elle est pétillante et mordante . Elle souligne ses propos avec des mimiques burlesques, très expressives et le public part au quart de tour. Son karaoké où elle entraîne le public qui se retrouve lui-même à chanter en s’en donnant à coeur joie a fait l’unanimité.

Grégoire Aubert, incarne avec un naturel désarmant ce personnage ambigu, oscillant entre la sincérité de son amitié et la complexité de ses propres sentiments. N’oublions pas qu’il est entre autres, auteur de nombreuses pièces où il se renouvelle sans cesse, et metteur en scène depuis longtemps ! Il s’autorise donc avec brio, des situations, des répliques improvisées, des fausses maladresses bien calées au millimètre près. Entre clins d’oeil à Avignon et réparties , il distille ça et là quelques perles absolument savoureuses qui font mouche. Il offre dans ce spectacle, l’élégance d’une simplicité talentueuse, il déploie un jeu où son naturel et sa générosité n’ont rien à envier à son dynamisme effervescent et sa belle présence scénique.

Plus d’une heure de drôlerie sans temps mort avec tout plein de bonnes trouvailles, c’est drôle, coloré et bigrement énergique. Une présence scénique,une chaleur charismatique et une munificence communicatrice, tels sont les atouts de cette jolie soirée d’où l’on ressort le coeur léger .


Fanny Inesta


De Laurent Ruquier

Avec Stéphanie Fresse et Grégoire Aubert

Mise en scène : Grégoire Aubert

Son et éclairage: Nadal Marchal

69 vues0 commentaire

Comentarios

Obtuvo 0 de 5 estrellas.
Aún no hay calificaciones

Agrega una calificación

A Propos

12438950_439998056196250_4685327206366182128_n-1.jpg

Nous sommes Fanny Inesta et Jean-Michel Gautier, chroniqueurs indépendants et surtout passionnés de théâtre, d’expositions, et de culture en général. A ce jour, nous créons notre propre site, avec nos coups de coeur et parfois nos coups de griffes… que nous partageons avec vous.

Articles

don.png

Restez informez de nouveaux articles

Merci de vous être abonné!

bottom of page