top of page
  • Photo du rédacteurFanny Inesta

J’entrerai dans ton silence

FESTIVAL AVIGNON OFF 2018


Théâtre du Balcon

loupe

Au commencement du monde, régnait le chaos. Le décor nous évoque des menhirs dressés vers le ciel, abrupts et impénétrables, où se trouve un tout jeune enfant fragile et étrange.

Tel un oisillon perché au bout d’une branche, il raconte le vacarme incessant qui se passe dans sa tête, sans pouvoir l’exprimer à voix haute. Pas un mot ne sort de sa bouche, pourtant le désordre, les questions sont là, ne lui laissant jamais de répit. Il est petit, à peine trois ans, et ses peurs le terrorisent, l’empêchent de vivre. C’est comment sous la terre ? c’est comme dans le ventre de maman constitué de tuyaux, de boyaux… Il aimerait y retourner, être à l’abri dans ce ventre chaud mais pour cela il faudrait ouvrir et cela lui ferait mal.

Pour sa mère, cet enfant différent va devenir son seul combat. Terriblement aimante, elle est en quête permanente pour offrir à son fils une vie normale . Une révolte dure et acharnée contre les institutions, le regard des autres. Il sait déjà lire et écrire dira t- elle. Offrez-lui une éducation normale.

Elle va tenter de briser l’embrasement de ces troubles pour qu’il s’en sorte, que l’infinie distance entre eux disparaisse. Et quelques années plus tard, le miracle sera au rendez-vous

C’est un texte fort et bouleversant. Camille Carraz, grâce à sa voix tendre et ferme incarne ce rôle de mère déterminée, avec une maturité étonnante, elle nous captive et nous hypnotise de son talent.

Patrice Lebert est saisissant de vérité, il nourrit le personnage par son charisme, apportant une dimension supplémentaire.

Il fallait le talent de Serge Barbuscia pour oser cette belle prise de risque. Il signe l’adaptation et la mise en scène ce texte issu du très beau témoignage de Françoise Lefevre pour son fils Hugo Horiot. C’est graphique, esthétique, un lit blanc, penché occupe le centre de la scène, symbole du refuge de toutes les peurs. Serge en narrateur délicat et pudique relie les frontières de la rencontre entre la mère et son fils et explique au public les différentes étapes de cet amour qui finira vainqueur.

Nous sortirons littéralement secoués par ce voyage dans les méandres d’un cerveau différent. Une grande émotion théâtrale nous atteint droit au cœur.


Fanny Inesta


Auteurs : Hugo Horiot

et Françoise Lefèvre Metteur en scène et adaptation de Serge Barbuscia Composition Sonore et Musicale Eric Craviatto

Avec Camille Carraz,

Fabrice Lebert

et Serge Barbuscia

Création lumière Sébastien Lebert Assistante Anna Massonnet

2 vues0 commentaire

Commentaires

Noté 0 étoile sur 5.
Pas encore de note

Ajouter une note

A Propos

12438950_439998056196250_4685327206366182128_n-1.jpg

Nous sommes Fanny Inesta et Jean-Michel Gautier, chroniqueurs indépendants et surtout passionnés de théâtre, d’expositions, et de culture en général. A ce jour, nous créons notre propre site, avec nos coups de coeur et parfois nos coups de griffes… que nous partageons avec vous.

Articles

don.png

Restez informez de nouveaux articles

Merci de vous être abonné!

bottom of page