top of page
  • Photo du rédacteurFanny Inesta

Femme Non Rééducable

Théâtre Au Bout Là-Bas Avignon

le 29 avril 2023 et lors du Festival d'Avignon 2023


Quand le pouvoir fait taire ses opposants, il n’y a pas de prix


A la fin du spectacle, il nous faut quelques secondes avant d’applaudir la performance magistrale des comédiens, de crainte de cautionner cette terrible histoire,les monstrueux personnages et les idées qu’ils véhiculent.Tuer pour la faire taire !

Elle, c’est Anna Politkovskaïa, journaliste, sauvageusement assassinée le 7 octobre 2006 parce qu’elle a dénoncé les violations des droits humains.Opposante à la politique de Vladimir Poutine,elle pensait que « des mots peuvent sauver des vies ...

Les barbares et leur cruauté n’ont plus grand-chose d’humain et les journalistes sont souvent muselés alors qu’ils ne font que leur travail. Plus de 20 journalistes tués depuis l’arrivée au pouvoir du Président Russe et combien derrière les barreaux ?


Mais si le théâtre ne peut pas réparer le réel, il permet de le célébrer, de transmettre et de continuer à entendre celle que l’on a voulu faire taire.

Une scène à peine éclairée, un tapis de brouillard créent d’entrée une atmosphère inquiétante et ténébreuse, et sous les traits d’Anna, Marie De Oliveira commence à raconter avec une rare intensité. Une mention spéciale pour sa superbe présence. Elle parvient à nous faire partager sa vie, ses combats, sa désespérance. Elle insuffle une force incroyable dans son jeu, nous entraîne dans un tourbillon de mots parfois si glaçants et si emprunts de véracité qu’on les vit avec elle et que l’on souhaiterait que ça s’arrête. Le texte poignant reste sobre et c’est cette sobriété quasi clinique lors des descriptions des atrocités perpétrées quelles soient Tchétchènes ou Russes qui nous glacent le sang.

Les deux acteurs portent ce texte fort avec grand talent dans une partition terrible et jouée de façon grandiose.

En contre-point, la présence masculine de Laurent Mascles est impeccable dans les différents personnages qu’il exécute.

La musique tout d’abord entêtante,lancinante, va au fur et à mesure renforcer, amplifier les émotions,donnant un angle encore plus fort.

Cette pièce fait froid dans le dos, un froid mortel et édifiant, terrifiant aussi où l'on replonge dans notre époque et la montée des parties extrémistes en Europe.

La mise en scène de Laurent Mascles est époustouflante mêlant un jeu dramatique d’une grande précision dont le contenu est porté par une écriture scénique qui se suffit à elle même.

La fin, on la connaît et dans le contexte actuel, on ne sort pas indemne de ce spectacle….. du grand art !


À retrouver lors du festival off d’Avignon 2023


Fanny Inesta


Mise en scène : Laurent Mascles

Musique originale : Gilles Monfort

avec : Marie De Oliveira et Laurent Mascles

Attachée de Presse: Dominique Lhotte

96 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating

A Propos

12438950_439998056196250_4685327206366182128_n-1.jpg

Nous sommes Fanny Inesta et Jean-Michel Gautier, chroniqueurs indépendants et surtout passionnés de théâtre, d’expositions, et de culture en général. A ce jour, nous créons notre propre site, avec nos coups de coeur et parfois nos coups de griffes… que nous partageons avec vous.

Articles

don.png

Restez informez de nouveaux articles

Merci de vous être abonné!

bottom of page