top of page
  • Photo du rédacteurFanny Inesta

Constellation

Théâtre du Verbe Fou

95 Rue des Infirmières Avignon

Festival Off Du 29 juin au 21 juillet 2024 à 14h15

Relâche le jeudi



Dans un monde où la vitesse est devenue la norme et où les écrans dominent nos vies, Alain Klinger s’est tourné dans ce spectacle tout en poésie . Un homme dont la relation avec les mots de Christian Bobin et les chansons d'Allain Leprest est profonde et intime et ceci, depuis près de trois décennies. Pour lui, ces artistes ne sont pas seulement des créateurs , mais des guides spirituels, des sources d'inspiration et de réflexion qui ont façonné sa vision du monde et sa façon d'être.

"Constellation" est une traversée de comètes amies ouverte sur l'infini, où la musique et la poésie se rencontrent pour illuminer notre chemin à travers l'obscurité de la vie. Dans cet espace scénique, elles se rencontrent pour nous offrir un bijou de poésie totale. Quelle idée lumineuse d’Alain Klinger qui dans ce spectacle, au milieu de la nuit a réuni leurs univers.

« A l'instar des personnages de Fahrenheit 451, j'apprendrai les textes de Christian Bobin par cœur », nous dit-il, faisant référence au roman dystopique de Ray Bradbury où les livres sont interdits et brûlés, et où la mémoire collective est menacée.

« À la manière des troubadours, je transmettrai les paroles d'Allain Leprest», proclame-t-il avec passion. Les chansons de Leprest sont des voyages ,des explorations de l'âme humaine. Avec une sensibilité poignante et des mots ciselés avec précision, Leprest capture les joies et les peines de l'existence, et Alain Klinger les fait siennes, les faisant résonner avec une intensité qui touche ceux qui l'écoutent.

Doté d'une présence singulière, charismatique et toute en élégance, vêtu de noir avec des baskets rouges et des bagues ornant chacun de ses doigts, il se tient devant le piano, prêt à nous emporter dans sonvoyage où dès les premières notes, nous sommes suspendus.

Chaque accord résonne avec précision et grâce. Il joue et transporte l'émotion à travers les touches du clavier. Mais ce n'est pas seulement son habileté technique qui nous touche, c'est aussi la profondeur et la sensibilité qu'il insuffle à chaque morceau, comme s'il traduisait les mots de Bobin et les mélodies de Leprest en une langue compréhensible par tous.

Et puis, il y a sa voix. Chaude, forte et douce à la fois, elle résonne dans la salle, et nous enveloppe d'une aura de chaleur et de réconfort. C'est une voix qui porte les mots, les chansons avec une intensité émouvante mais sans aucun excès. On ne peut s'empêcher d'être happé par la magie de sa voix et de son piano.


On se laisse également porter par la douceur et la force des phrases de Christian Bobin, sensibles à sa pensée profonde et poétique. Et puis, soudain, les compositions fulgurantes de Leprest viennent nous frapper de plein fouet, nous secouant de l'intérieur avec leur puissance brute. C'est comme si les mots et les mélodies étaient des uppercuts en pleine face, nous rappelant la force et la fragilité de l'existence humaine.

Deux artistes, bien que venant de mondes différents, se rencontrent au-delà des frontières de leurs talents pour nous offrir un moment de partage émouvant.Un spectacle intime, qui s’écoute, se regarde, se vit.

En ce soir de fort mistral, le public s’est réchauffé au feu de ce pianiste , de ce comédien, de ce chanteur et poète de grand talent.


Fanny Inesta


Spectacle musical Distribution : Texte de et avec Alain Klinger




66 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating

A Propos

12438950_439998056196250_4685327206366182128_n-1.jpg

Nous sommes Fanny Inesta et Jean-Michel Gautier, chroniqueurs indépendants et surtout passionnés de théâtre, d’expositions, et de culture en général. A ce jour, nous créons notre propre site, avec nos coups de coeur et parfois nos coups de griffes… que nous partageons avec vous.

Articles

don.png

Restez informez de nouveaux articles

Merci de vous être abonné!

bottom of page