top of page
  • Photo du rédacteurPeter Barnouw

Concert Orchestre National Avignon Provence

Au Crépuscule

Le 27 Octobre 2023

Crédit photo: Peter Barnouw


Cela peut sembler un peu étrange d’écrire un commentaire sur un concert presque 10 jours après mais comme c’est un one-shot, du moins pour Avignon, l’on peut se le permettre.

Cela faisait bien longtemps que je n’avais pu assister à un concert de l’Orchestre National Avignon Provence et j’avoue que j’ai passé deux heures absolument délicieuses.

Autrefois, il y a déjà plus de quatre décennies, cet orchestre fut rangé dans la catégorie des orchestres provinciaux, quand bien même Avignon était une Préfecture avec un Festival de renom international. Mais son orchestre ? Bon pour un accompagnement. Et encore.

Depuis, beaucoup d’eau s’est écoulée le long des remparts et notre orchestre, devenu un orchestre national, a pris un envol considérable avec une indéniable qualité et peut être considéré comme un orchestre majeur dans le paysage musical français et européen.

Le 27 octobre dernier, Débora Waldman, cheffe d’orchestre, présentait donc un programme original, intitulé « Au Crépuscule ».

Deux œuvres au programme dont une œuvre contemporaine d’une compositrice lettonne, Lucija Garuta. Un concerto pour piano en trois mouvements : lento, pesante, Grave et Maestoso.

Une musique magistralement interprété par David Kadouch, la musique est d’une tonalité sombre et triste, composée en mémoire de la nièce de Lucija, décédée à l’âge de douze ans.

Pourra-t-on dire que l’on ressent l’âme slave dans cette œuvre quoique ça veuille rien dire mais j’y ai trouvé des similitudes avec Chostakovitch, même époque.

En tout cas, j’ai ressenti une profondeur et une émotion, des sensations qui font du bien à l’âme.

La Pathétique, dont la première a eu lieu que quelques semaines avant la mort de Tchaïkovski, est une de ses œuvres que l’on pourra presque écouter à l’infini. Interprétée par de nombreux orchestres, dirigés par de nombreux chefs, c’est toujours une gageure qu’un orchestre inclut cette symphonie dans son programme.

Je ne vais pas vous infliger, ici, toute l’histoire de cette œuvre magistrale. Beaucoup d’exégètes en ont déjà débattu, ont fourni des analyses et des explications et je ne me sens pas à leur hauteur pour le faire.

Mais Débora Waldman a eu raison de mettre le N° 6 dans la programmation de son orchestre. Une direction parfaite et l’on sent la complicité des membres de l’orchestre et de leur cheffe.

Elle les tient en main, dans ses mains, quelques gestes, un regard et les instruments et celles et ceux qui les tiennent en main, se taisent, s’inclinent et obéissent avec grâce et intelligence.

Le public, hélas, pas assez nombreux à mon goût, a ainsi passé deux heures d’un immense plaisir musical.

Et si vous n’avez pas pu venir jusqu’à l’Opéra d’Avignon, vous avez encore a possibilité de venir écouter le N° 6 au Grand Théâtre à Aix-en-Provence le jeudi 9 novembre prochain à 20 heures

Pas de Lucija Garuta mais Mozart avec le Concert pour piano N° 24 et David Kadouch. Un régal !

Peter Barnouw

Officier dans l’Ordre National du Mérite

Président du Cinéma Art & Essai le Rex – Châtenay-Malabry (92)

Administrateur du Totem – Avignon, Scène conventionnée Art, enfance, jeunesse

Administrateur de la Charte des Auteurs et Illustrateurs Jeunesse

Membre du Conseil de Gestion de l’AFDAS

Membre de la Commission de Contrôle publications jeunesse

Chroniqueur Culture Tête d’Aïe-ArtMédia ; Avignon et moi ; Les Arts Liants



Lucija Garuta _ Concerto pour piano

Piotr Ilitch Tchaïkovski – Symphonie N° 6 «Pathétique

Direction d’orchestre Débora Waldman

Piano David Kadouch




21 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating

A Propos

12438950_439998056196250_4685327206366182128_n-1.jpg

Nous sommes Fanny Inesta et Jean-Michel Gautier, chroniqueurs indépendants et surtout passionnés de théâtre, d’expositions, et de culture en général. A ce jour, nous créons notre propre site, avec nos coups de coeur et parfois nos coups de griffes… que nous partageons avec vous.

Articles

don.png

Restez informez de nouveaux articles

Merci de vous être abonné!

bottom of page