top of page
  • Photo du rédacteurFanny Inesta

Camus...Sartre, miroir d'enfances

La Scala Provence Avignon

du 5 au 21 Juillet 2024 (relâche les lundis)


Le petit Jean-Paul, issu d’un milieu bourgeois, a grandi près du jardin du Luxembourg à Paris. Le jeune Albert, quant à lui, a vécu dans un quartier défavorisé d’Alger. Ces contrastes, subtilement mis en relief, prennent vie sur scène à travers une juxtaposition d'extraits tirés de deux œuvres autobiographiques emblématiques : Les mots de Sartre et Le premier homme de Camus.

Nous sommes dans l'intimité de la petite salle de la Scala, un écrin raffiné et intime, propice aux confidences que nous livrent ce duel intellectuel fascinant de ces deux titans de la littérature française : Jean-Paul Sartre joué par Cliff Paillé et Albert Camus par Alexandre Cattez. En opposant leurs souvenirs d'enfances qu’ils nous offrent avec brio, cette pièce parvient à mettre en lumière à la fois leurs similitudes et leurs différences profondes.

Dès le lever de rideau, la mise en scène établit un décor minimaliste mais efficace, qui permet à la parole de prendre le dessus. L'alternance de récits entre les deux écrivains crée un rythme de ping-pong littéraire où chaque échange dévoile un peu plus de leur personnalité et de leur vision du monde. On est amené comme dans une enquête, cherchant à comprendre qui étaient réellement ces génies de la plume et pourquoi ils étaient si incompatibles.

La mise en scène, espiègle et pétillante, orchestre un dialogue imaginaire entre les deux auteurs. Les fragments de leurs souvenirs sont habilement entrelacés ,on navigue ainsi entre le cadre rigide et intellectuel de Sartre, où les livres et la philosophie prédominent et l’univers sensoriel et instinctif de Camus, marqué par la lumière,l'amour des siens, le sable et la mer.

Une pièce à l' équilibre parfait entre humour et gravité. Le contraste entre la vision existentialiste de Sartre et l'humanisme de Camus est traité avec une subtilité qui évite les caricatures, tout en soulignant les raisons profondes de leur rupture.

Une pièce qui fait du bien,. une écriture raffinée, une mise en scène intelligente et une performance d'acteurs remarquables.

Ce voyage émouvant dans leurs souvenirs d’enfance permet de mieux appréhender les hommes derrière les mythes littéraires, et invite à une réflexion sur l’origine des idées et des convictions. Un spectacle à ne pas manquer pour les amateurs de littérature et de théâtre.


DISTRIBUTION

Texte Cliff PailléD’après « Le premier homme » d’Albert Camus et « Mes mots » de Jean-Paul SartreMise en scène Cliff PailléAvec Alexandre Cattez et Cliff PailléCréation lumière Yannick Prévost

18 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating

A Propos

12438950_439998056196250_4685327206366182128_n-1.jpg

Nous sommes Fanny Inesta et Jean-Michel Gautier, chroniqueurs indépendants et surtout passionnés de théâtre, d’expositions, et de culture en général. A ce jour, nous créons notre propre site, avec nos coups de coeur et parfois nos coups de griffes… que nous partageons avec vous.

Articles

don.png

Restez informez de nouveaux articles

Merci de vous être abonné!

bottom of page