top of page
  • Photo du rédacteurFanny Inesta

Au commencement, j’avais une mère

FESTIVAL AVIGNON OFF 2022

Dans l’espace intimiste de l’espace Roseau, Gaëlle se livre. Egratignée par la vie, elle a cinq ans et une petite enfance déjà bien chaotique. Mais aujourd’hui, ses parents adoptifs sont là, elle quitte l’orphelinat. Elle ne sera pas sevrée de tendresse, ils l’ont aimée. Elle en a cinquante aujourd’hui, et un tsunami s’abat sur elle, lorsqu’elle reçoit un document officiel qui lui révèle le nom de sa mère naturelle. Une ambiance mystérieuse,  émouvante qui nous emmène au coeur de ses sensations, de son voyage intérieur, de sa quête à comprendre, à savoir. Un théâtre intimiste et profond où à pas feutrés, tout en délicatesse, Gaëlle raconte, se raconte. Commence un long cheminement pour tenter de la retrouver , savoir enfin, connaître son histoire, ses racines, comprendre pourquoi elle l’a abandonnée.  De recherches en correspondances, le voile du secret se fissure. Seule sur scène, elle nous offre sa plume de voyageuse de Saint Malo à Londres, nous embarque dans la  force de ses mots, le charme de sa prononciation, nous la suivons dans sa  rage, sa volonté  nous nous engouffrons dans sa lutte intérieure. Entre espoirs et désillusions  qui la conduiront aussi au désenchantement, parviendra t-elle  dans ses multiples détours, à rejoindre les chemins du possible? Par une mise en scène maîtrisée et tout en nuances qui aborde un sujet difficile , chaque tranche de  vie est posée, identifiée, mémorisée, la cartographie se dessine peu à peu, une vie disséquée au scalpel avec ses moments douloureux et ses émotions. Une histoire qui aborde la question de l’identité où Nathalie Mann apporte beaucoup de tension psychologique dans ce double portrait féminin mère/ fille qui suscite chez les spectateurs une vive émotion, une plongée émouvante et bouleversante. Pouvons-nous oublier, accepter ou guérir des choses qui nous blessent? La force d’interprétation de Nathalie Mann est grandiose,  elle utilise un ton doux et amer, tendre et elle nous transporte dans un tourbillon d’émotions. C’est une histoire inspirée de faits réels,les mots d’Annick Dufrêne sont remarquablement servis par une Nathalie Mann authentique, lumineuse  et bouleversante.


Fanny Inesta


Mise en scène: Denis Malleval Interprète: Nathalie Mann Lumières : Maurice Fouilhé

0 vue0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating

A Propos

12438950_439998056196250_4685327206366182128_n-1.jpg

Nous sommes Fanny Inesta et Jean-Michel Gautier, chroniqueurs indépendants et surtout passionnés de théâtre, d’expositions, et de culture en général. A ce jour, nous créons notre propre site, avec nos coups de coeur et parfois nos coups de griffes… que nous partageons avec vous.

Articles

don.png

Restez informez de nouveaux articles

Merci de vous être abonné!

bottom of page