top of page
  • Photo du rédacteurPeter Barnouw

Alice chez les merveilles

Jusqu’au 21 juillet 10:00 h. au Théâtre des Barriques, 8 rue Ledru Rollin. Réservations au 04 13 66 36 52 – www. theatredesbarriques.com. Relâche les 9 et 16 juillet.



Par la Compagnie Luce

Spectacle musical à partir de 5 ans

Peter Barnouw


Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll, est une de ces histoires que chaque enfant, à un moment ou un autre de de sa vie a entendu ou lu.

C’est aussi une de ces histoires qui a été la plus adaptée au monde. Bien sûr, il y en eu d’autres.

Mais ce qui est le plus extraordinaire est que cette histoire en particulier, n’était, au début, pas destinée pour une publication mais juste écrite pour une petite fille qui s’appelait Alice.

Le fait est que la Maman de cette petite fille, n’étant pas particulièrement d’accord avec ce cadeau, a poussé Charles Lutwidge Dodgson, mathématicien à l’origine mais également photographe et écrivain, de prendre contact avec un éditeur pour que les histoires d’Alice puissent être portées à la connaissance du plus grand nombre.

Loin de moi de me lancer dans une analyse in extenso des fondements d’Alice, ni de citer l’analyse de Lacan. Évidemment, il est toujours possible de trouver des choses dans l’histoire qui vont aux tréfonds de l’être humain mais, en l’occurrence, je me tiens à la version de la Cie Luce, jouée et simplifiée, que j’ai pu voir et avoir du plaisir à la voir.

Et dans cette version, Alice s’endort à coté de ses sœurs (dans la vraie vie Alice Liddell avait des sœurs) et dans ses rêves elle rencontre le fameux lapin toujours pressé, toujours peur d’être en retard.

Conformément à l’histoire, Alice suit le lapin dans un trou et le cours de l’histoire prend ainsi son envol.

Le chat, la Reine, tea time. Tout y passe avec les trois comédiennes qui incarnent les différents rôles avec une capacité de changements rapides, ne gênant en rien le déroulement de l’histoire.

Et la musique, ou plutôt l’illustration musicale, joue un rôle important dans ce spectacle. Cet accompagnement participe pleinement au merveilleux et d’ailleurs, dès l’entrée dans la salle les spectateurs sont accueillis par une sorte de mélopée bienfaisante, chantée par les trois actrices, incarnant les différents rôles.

L’histoire en soi a une dimension pédagogique dans la mesure où elle fait réfléchir aux efforts à faire par soi-même pour réussir de se sortir de quelques situations périlleuses et d’accepter également l’Autre.

Et en même temps le texte utilisé est un texte littéraire. Les mots, parfois, peuvent être difficilement compréhensibles pour un jeune public mais comme ils sont dits avec une bonne ponctuation et avec un rythme qui fait que tout devient clair et limpide.

Les enfants, comme les adultes, adhèrent parfaitement au déroulé du spectacle et passent ainsi un très bon moment.


Peter Barnouw



Adaptation et mise en scène : Irène FAVIER ; Artistes interprètes : Jessica BERTHE, Pauline BÜTNER, Chloé CHYCKI, Claire OLIER et Joséphine PALMIERI. Compositrice : Zaza FOURNIER. Créatrice Lumière : Clara PANNET.





35 vues0 commentaire

コメント

5つ星のうち0と評価されています。
まだ評価がありません

評価を追加

A Propos

12438950_439998056196250_4685327206366182128_n-1.jpg

Nous sommes Fanny Inesta et Jean-Michel Gautier, chroniqueurs indépendants et surtout passionnés de théâtre, d’expositions, et de culture en général. A ce jour, nous créons notre propre site, avec nos coups de coeur et parfois nos coups de griffes… que nous partageons avec vous.

Articles

don.png

Restez informez de nouveaux articles

Merci de vous être abonné!

bottom of page